Le Journal Sportif.Com

Le Journal Sportif, is the Bridge between, the Old and the New Sports Generations.
Home            1974 Selection Nationale
J&R Computer/Music World
Full Color Flyers in 24 hours! eSportsonline - 10,000+ Discount Games and Sporting Goods + Free Shipping

 

Lundi 15 Décembre 2008

 
Par Gérald Bordes- InfoHaiti.net (Port-au-Prince, HAITI)

Cinq mois et demi de pension pour les Mondialistes de 1974

Philippe Désir (Tom Pouce) salue le public du stade Sylvio Cator lors des funérailles de Manno SanonLe 22 avril 2008, le Sénat de la République avait voté une loi en faveur des mondialistes de 1974. Cette loi stipulait que tous les joueurs qui avaient participé à la Coupe du monde de 1974 à Munich auraient droit à une allocation mensuelle de 35 000 gourdes. En cas de décès d’un ancien mondialiste, sa conjointe recevrait 50 % du montant. La sénatrice du Plateau Central, Edmonde Supplice Beauzile, avait qualifié cette loi de reconnaissance envers tous les citoyens et citoyennes qui ont accepté de mettre leur talent au service du pays. Ce mardi, plus d’une vingtaine d’anciennes gloires du foot national sont attendus à l’annexe de la pension civile à la rue Lamarre pour recevoir la première mensualité de cette allocation.

« Chaque joueur recevra 189 000 gourdes mais la veuve d’Emmanuel Sanon percevra 94 500 gourdes. Ce montant équivaut à cinq mois et demi de pension », a mentionné un cadre du ministère des Finances et de l’Économie.

« Tous les joueurs seront présents. Nous projetons d’en faire une grande fête. Nous apprécions grandement la décision prise par les instances de l’État », a déclaré Marion Léandre samedi dernier sur une station de radio privée de la capitale. Il a aussi relaté qu’en 1974, l’on avait promis à chacun d’eux un carreau de terre 100 par 100, ce qu’ils n’ont jamais reçu.

« Après tant de déception, je suis enfin content. Je remercie le président Préval parce qu’il a tenu sa promesse », a souligné Guy François.
Plusieurs observateurs ont salué l’initiative prise par l’État haïtien envers les mondialistes de 1974 mais ont souligné qu’il y a d’autres athlètes qui devraient être rémunérés comme, par exemple, l’athlète Sylvio Cator qui avait apporté des lauriers au pays.

Rappelons que l’emblématique, la légende, le virtuose, le meilleur attaquant de tous les temps du football haïtien – avec 51 buts internationaux en 106 matches –, Emmanuel Sanon (Manno), a rejoint le 21 février 2008 à l’âge de 56 ans les deux autres acteurs de l’épopée de 1974, Arsène Auguste, surnommé « Ti Pelao », et Fritz « Fito » Léandre suite à un cancer du pancréas.

 

OOOFFF Il etait temps.......
 

Mercredi 23 Avril 2008

 
Par Gerald Bordes (Port-au-Prince, HAITI)  

«Le Sénat corrige une situation anormale»

 

le sénateur Youri Latortue salue l'ex-mondialiste de 1974 Wilner Piquant lors des funérailles d'Emmanuel Sanon. Le Sénat de la République a voté mardi une loi en faveur des Mondialistes de 1974. Cette loi stipule que tous les joueurs qui ont participé à la Coupe du monde de 1974 à Munich auront droit à une allocation mensuelle de 35 000 gourdes. En cas de décès d’un ancien mondialiste, sa conjointe recevra 50 % du montant.

La sénatrice du Plateau Central, Edmonde Supplice Beauzile, a qualifié cette loi de « reconnaissance » envers tous les citoyens et citoyennes qui ont accepté de mettre leur talent au service du pays. Elle a précisé que l’État haïtien doit également être redevable envers tous ceux qui ont rendu service au pays dans les domaines de l’art et des lettres. Madame Beauzile a précisé que cette loi en faveur des mondialistes de 1974 est un début parce qu’il y en aura d’autres. Elle a noté que cette proposition de loi a été déposée par le Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’action Civique suite à la mort de Emmanuel Sanon.

Répondant à une question sur le budget alloué au football haïtien, la sénatrice a répondu que l’ensemble des sénateurs avait accordé une augmentation dans le budget 2007-2008 en faveur du foot. Elle promet que ce dernier subira une nouvelle augmentation dans le budget à venir. Elle a insisté pour que les joueurs reçoivent une allocation afin de leur permettre d’avoir une existence agréable, physiquement et psychologiquement.

Le président de la Fédération haïtienne de judo (FHJ) et le vice-président du Comité olympique haïtien (COH), Ernst Laraque, ont applaudi cette loi, disant que le Sénat a corrigé une situation anormale qui devait être résolue depuis 1974. Mais il a précisé que cette démarche est nettement insuffisante parce qu’il y a plusieurs sélectionnés qui pratiquent une discipline quelconque bien que n’ayant pas les moyens de payer un autobus pour venir s’entraîner. Il a suggéré que l’État prenne en charge les sélectionnés afin de doter le pays d’athlètes de haut niveau. Il a ajouté qu’ils sont des ambassadeurs potentiels pour le pays. « L’État dépense beaucoup d’argent pour des ambassadeurs qui ne font presque rien, alors, pourquoi ne pas investir un peu de cet argent et au profit de nos sélectionnés qui sont de vrais ambassadeurs », s’est demandé le président de la FHJ.

Pour sa part, le président de la Fédération haïtienne d’athlétisme amateur (FHAA) a salué la décision prise par les sénateurs mais a toutefois précisé que ces derniers auraient dû prendre beaucoup plus de temps afin de voter une loi qui englobe tout le sport. M. Jean-Pierre a souligné qu’il y a d’autres athlètes qui devraient être rémunérés comme, par exemple, l’athlète Sylvio Cator qui avait apporté des lauriers au pays.
 

HOMMAGE A LA SELECTION HAITIENNE DE 1974

Hommage bien merite.......

President Preval au stade Sylvio Cator
 

 

33 ans après Munich : il n’est jamais trop tard pour bien faire

Des membres de la sélection nationale de foot 1974 en compagnie du Président Préval au stade Sylvio Cator ce 23 Mai 2007

Courtoisie                                                                                                                                                                             Par Gerald Bordes - InfoHaiti.net (Port-au-Prince, HAITI)

Tom Pouce
Football
Huit des vingt-deux légendaires de 1974 reviennent au pays

Le président Préval en conversation avec Wilner Piquant au Palais NationalJean-Claude Désir (Tom Pouce), Fritz André (Plantin), Emmanuel Sanon (Manno), Pierre Bayonne (Ti Pyè), Roger et Guy Saint-Vil et Wilfrid Louis sont huit des vingt-deux gloires du football national des années 1974 revenus au bercail, ce lundi, pour participer à la cérémonie d’« hommage aux anciens de 1974 », prévue pour ce mercredi 23 en lever de rideau de la rencontre mettant aux prises la sélection senior à son homologue chilienne. Théo Jean-Baptiste qui est de la même génération, mais n’a pas été à Munich les ac-compagnait. Ces gloires nationales ont été accueillies par le ministre des Sports, Fritz Bélizaire, et le président de la Fédération haïtienne de football, le Dr Yves Jean-Bart.

Dans ses propos de circonstance, le ministre des Sports a clarifié le but de l’initiative du président de la République d’honorer les anciennes gloires du football national. Le président Préval a pris cette décision pour tous les services rendus par ces joueurs à la nation, dont les actions demeurent encore un vibrant exemple et un couronnement.

Le président Préval en compagnie des gloires du foot de 74 au Palais National Madame Ghada Gebara, présidente et directrice générale de la Digicel, présente, par coïncidence, à l’aéro-port, en a profité pour présenter ses félicitations à ces monuments et a qualifié d’extrêmement importante leur présence au pays.

L’emblématique Emmanuel Sanon, porte-parole du groupe, dans un message très simple, a remercié le président de la République pour cet-te initiative.

Pierre Bayonne, a déclaré à Infohaiti être très heureux de retourner au pays, non pas comme touriste mais pour recevoir une distinction. « On est content de revenir, on nous a oubliés dans le passé, mais le président Préval apporte une réparation. C’est une initiative qui nous fait chaud au c½ur. Elle sera donc bénéfique pour nos successeurs. »   

Bayonne est revenu sur l’épopée de 1974, rappelant humblement que le peuple haïtien était le premier artisan de ce succès. « C’est le douzième homme qui nous avait aidés à nous rendre en Allemagne. Il nous avait toujours supportés partout, dans le stade même, en pleine rue. » L’ancien violettiste a profité de l’occasion pour lancer un appel à tous les amants du football, leur enjoignant de se rendre au stade Sylvio Cator, supporter les sélections nationales.

Concernant les déboires qu’a connues le football après la campagne de 1974, Ti Pyè rend responsables les dirigeants d’alors ; précisant avoir obtenu de leur retour d’Allemagne qu’une lettre contenant ces mots : « Merci et on fera appel à vous quand on aura besoin de vous ». Cependant, ils ont essayé de refaire l’expérience en 1977, aucun changement n’est survenu. Néanmoins, il précise qu’aujourd’hui le football a une chance de s’en sortir parce que les responsables et l’État haïtien sont en train de jouer leur partition pour l’avancement de ce sport. Un travail susceptible de déboucher sur une autre qualif pour le Mondial 2010.

Les neuf célébrités du football national sont hébergées à l’hôtel Prince. D’après les informations dont nous disposons, le président de la République, René Préval, reçoit, ce mardi, au Palais national, ces anciennes gloires.

Courtoisie                                                                                                                                                                               Par Jean Monard Metellus - InfoHaiti.net (Port-au-Prince, HAITI)

Philippe Vorbe : « la sélection de 1974 enfin réhabilitée »

Le légendaire milieu offensif de la sélection de 1974 qui avait adressé la passe millimétrée à Emmanuel (Manno) Sanon pour lui permettre de battre le record d’invincibilité de l’excellent portier italien Dino Zoff au cPhilippe Vorbes au stade Sylvio Cator ce 23 Mai 2007ours du premier match d’Haïti dans ce tournoi mondial a apprécié la soirée-hommage à cette sélection organisée au palais national avant-hier soir par le président René Préval et la remise de certificat « Honneur et Mérite » qui s’en est suivie le lendemain au stade Sylvio Cator peu avant le match entre le Chili et la sélection nationale. Philippe Vorbe qui n’avait pu être présent la veille au soir au palais national mais qui était aux côtés de ses anciens co-équipiers hier soir au stade national a félicité le président Préval pour « ce geste qui a donc réhabilité » cette sélection après les mésaventures qu’elle avait connues après cette compétition. « 33 ans après, le président Préval l’a fait et c’est tout à son honneur », a déclaré l’ancien footballeur qui s’était converti dans le journalisme sportif (télévision).

   Une grande ovation du stade Sylvio Cator rempli comme un ½uf a accompagné la remise de certificat à chacun des héros de cette page mémorable de l’histoire footballistique haïtienne et le président Préval qui avait pris place dans la loge officielle du stade était descendu pour venir donner une embrassade amicale et fraternelle à ces derniers. Certains étaient affaiblis par la maladie comme Manno Sanon ou Roger St-Vil, (Wilner Piquant était absent hier soir alors qu’il était présent en chaise roulante avant-hier soir au palais national), d’autres, tout heureux de retrouver le pays après tant d’années d’absence comme l’excellent milieu défensif Guy François alors que Plantin et Pierre Bayonne présentent toujours le visage de leur trentaine mais, la plupart de ces grands noms du football national étaient bien là donc pour cette cérémonie qui restera à jamais marquée dans les mémoires. On regrettera toutefois que Wilner Nazaire ou Henri Francillon n’aient pu faire le déplacement. Et le clou de la soirée a été cette décision présidentielle lue par le Maitre de Cérémonie Clarens Renois de rebaptiser certaines rues de Port-au-Prince aux noms de quelques héros disparus comme Antoine Tassy (l’entraineur) ou Arsène Auguste (Pelao) ou encore Formose Gilles.

    Infohaiti.net souhaite longue vie à ces messieurs et que les sélectionnés d’aujourd’hui montent sur leurs épaules pour profiter de ce qu’ils ont fait et voir un peu plus loin.   

How to support us?

We do not ask for donations ... but, we would appreciate it, if you could use our advertisers on this website.

We insisted that our advertisers give you the best deal possible before agreeing to list them on this website.

Happy shopping .........

 

Click on our ADS for Great Deals .....

 

Let us plan your next vacation for you. You work hard, you deserve it......  

Vacation Packages, (Land or Sea), Cruise, Wedding, Family Reunion, Alumni reunion, Boat rides etc... Sports, Graduation, Communion, etc ...

Free Cabins for groups of 8 cabins. 

Where in the world would you like to go next?

Click here : www.sjbreton.globaltravel.com